Mettre un Système Linux sur une clé USB

Si vous êtes un tout petit peu bricoleur en informatique, il vous est forcément arrivé de devoir booter depuis la clé USB sur un système Linux. Il existe mille et une façon de faire cela, comme tout bon bricoleur j’ai mes outils préférés sur j’utilise depuis longtemps (depuis des Siècles et des Siècles). Ces outils dépendent du fait que vous utilisiez un système Linux ou un système Windows pour créer la clé bootable.

 

SOUS LINUX

Il suffit d’utiliser la commande DD.

La commande dd permet de copier tout ou partie d’un disque par blocs d’octets. Elle est très puissante en ce sens que la copie est indépendante de la structure du contenu du disque en fichiers et en répertoires.

Contrairement à une simple commande CP, la copie avec dd permet de copier des zones de disque qui ne font pas partie du système de fichier

  • Le secteur de démarrage (le MBR, …)
  • La table de partition (il copie toutes les partitions du disque à l’identique
  • Il permet même de récupérer les traces laissées sur le disque par des fichiers supprimés.

Il faut noter qu’il est très puissant, mais on préférera utiliser la commande ddrescue pour la copie de gros disque, car elle dispose de fonctionnalités de reprise en cas d’arrêt intempestif, ces options peuvent sauver quelques heures voir même quelques jours de boulot.

Nous allons donc utilise la commande pour créer une réplique de notre ISO sur la clé USB. Il faut noter ici que

  • la clé USB sera entièrement formatée et restructurée.
  • Tout l’espace disponible sur cette dernière sera utilisé pour copier l’ISO et le surplus sera verrouillé.
  • Après l’installation pour utiliser à nouveau votre Clé USB il faudra la formater à nouveau.

 

La structure de la commande est la suivante :

dd if=<source> of=<cible> bs=<taille des blocs> skip= seek= conv=<conversion>

À titre indicatif if (Input File) et of (Output File) et bs (Block Size)

Source : représente-la donnée à copier c’est-à-dire votre ISO qui a été préalablement montée

Cible : représente la destination de la copie c’est-à-dire votre clé USB.

Bs : représente la taille des blocs de donnée en octets. Correctement choisi, il accroîtra significativement la vitesse d’exécution de la commande. Sur du matériel moderne, vous pouvez utiliser bs=4096 ce qui correspond à une taille de bloc de 4MB.

dd if=/media/data/debian_9.iso of=/dev/sdc1 bs=4096

Avec /media/data/debian_9.iso qui est le chemin complet de l’ISO et /dev/sdc1 qui le chemin de votre clé USB

Il faut noter que cette méthode ne fonctionne pas correctement sur les BIOS UEFI, car il faudrait aussi que l’OS supporte le boot et l’installation sur BIOS UEFI.

 

SOUS WINDOWS

Télécharger le logiciel Linux Live USB Creator (LILIUSB) depuis le site officiel http://www.linuxliveusb.com/fr/download disponible sur Windows. Installer le et ensuite lancer l’application vous aurez une interface comme celle-ci :

Il suffit de suivre les différentes étapes de la 1 à la 5:

  • ÉTAPE 1 : CHOISIR LA CLE : vous devez choisir la clé sur laquelle vous compter utiliser dans l’onglet Choisir une clé USB. Bien sûr il va de soi que la clé d’abord connectée au PC. Si votre clé USB n’apparait pas, cliquer sur le bouton d’actualisation (les 2 flèches bleues qui se mordent la queue) pour actualiser la liste, choisissez ensuite votre clé USB ou votre disque.

  • ÉTAPE 2 : CHOISIR LA SOURCE : vous devez ici choisir la source qui contient votre image. Vous avez le choix entre 3 types de source :

  1. ISO/IMG/ZIP : Si vous avez une ISO/IMG/ZIP de votre système que vous avez téléchargé sur votre PC au préalable cliquez sur cette Icône et allez choisir l’image que vous souhaitez utiliser.
  2. CD : si vous avez un CD ou un DVD contenant votre système que vous souhaitez utiliser dans l’un de vos lecteurs CD/DVD cliquez dessus et indiquer ce lecteur.
  3. Télécharger : Si vous n’avez pas de CD et pas d’image correspondant au système que vous voulez utiliser et que vous souhaitez le télécharger directement depuis internet cliquez sur télécharger et choisissez l’image qui vous intéresse parmi la liste d’image disponible. Et cliquez sur un des boutons :
    • Manuellement : le téléchargement se lance à partir de votre navigateur préféré
    • Automatiquement : c’est LiliUsb qui prend le téléchargement en charge

Après avoir choisi l’option qui correspond à votre cas il est possible que vous ailliez un message du genre :

N’ayez aucune crainte ça va tout de même marcher dans la plupart des cas. Il affiche cela avec la plupart des versions nouvelle version d’OS qui ne sont pas encore répertoriés dans sa liste de Système (les versions mises à jour et autre…).

  • ÉTAPE 3 : PERSISTANCE:

Cette Option permet de choisir l’espace qui sera occupé sur votre clé pour la persistance (250 Mo – 2Go) pour qu’elle soit disponible il faut que votre clé ait préalablement été formatée en FAT32. Cette option n’est utile que si vous voulez démarrer un Système Linux en live et pouvoir sauvegarder les modifications faites (elle ne sert à rien lors d’une installation d’OS). Elle est facultative donc n’y toucher pas à moins de vouloir activer la persistance dans ce cas indiquer la taille de l’espace souhaité pour la persistance.

Certaines ISO ont déjà le mode persistant intégré et les modifications apportées seront sauvegardé dans la clé USB directement dans ces cas la vous aurez ceux-ci comme message à l’étape 4.

Les 3 étapes précédentes effectuées vous devrez voire les feus tricolores (au bas droit) disponibles à chacune des étapes passer au vert. Cela indique que l’étape a été réalisée correctement si l’un des feux est au rouge vous ne pourrez pas continuer.

  • ÉTAPE 4 : OPTIONS

Cette étape permet de choisir comment la clé sera forgée et si vous souhaitez des options particulières.

La 1re (cacher les fichiers sur la clé) cachera les fichiers écrits sur votre clé (facultative). Cette option peut être intéressant si vous avec une clé de 8GB ou 16GB plus une ISO de 4GB et que vous souhaitez garder la clé bootable avec le système a l’intérieur et l’utiliser pour porter des documents ou des film sans devoir faire le tri entre vos fichiers et les fichiers de l’OS virtuel.

La seconde (Formatter la clé en FAT32) formatera la clé en FAT32. Cette option est obligatoire si la clé n’est pas déjà en FAT32. Car la plupart des systèmes Linux n’interprètent pas nativement le NTFS. Si votre clé n’est pas déjà en FAT ou FAT32 et que vous ne cocher pas cette option le programme vas continuer jusqu’à la fin, mais le système ne sera pas bootable.

La dernière (permettre de lancer Linuxlive directement sous Windows) vous permet de lancer directement le système présent sur la clé à partir de votre Windows (il va créer une machine virtuelle autonome qui se lancera avec la clé comme support). Cette dernière option nécessite une connexion internet lors de sa première utilisation, car il va télécharger les fichiers nécessaires à la création de la machine virtuelle.

  • ÉTAPE 5 : INSTALLER

Cliquer sur l’éclaire pour lancer l’installation :

Il vous affiche un message pour vous prévenir que votre clé va être formaté et que vous allez perdre toute vos données cliquez sur OK

La fin de l’installation vous est signalée par un message qui apparait dans l’encadré de l’étape 5 :  votre clé est prête !!! qui apparait à côté de l’éclaire.

Vous pouvez maintenant connecter la clé à votre PC et redémarrer votre ordinateur pour booter dessus.

Si vous ne savez pas comment configurer votre bios pour qu’il boot sur la clé USB, vous pour apprendre le faire grasse a notre tutoriel booter sur clé USB. Les configurations BIOS étant très variante d’un PC à un autre, notre tutoriel vous présente un cas général à adapter en fonction de votre situation.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   
Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Mettre un Système Linux sur une clé USB

  1. Ping :BOOTER SUR CLE USB – ATOMIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *